Où aller en bretagne ?

Où aller en bretagne ?

février 12, 2021 1 Par admin

La Bretagne, à l’extrémité nord-ouest de la France, est une région mystique et mystérieuse, française mais avec une identité régionale très forte. C’est la région des Celtes et des Druides (Merlin était breton), mais aussi d’Astérix et Obélix, une bande dessinée qui se déroule sur ces terres.

Elle attire des visiteurs du monde entier surtout pour ses paysages sauvages : côtes déchiquetées balayées par les vagues et le vent, pics rocheux où s’élèvent des phares solitaires, forêts qui semblent enchantées. Donc dans cet  article vous aller savoir où aller en bretagne pour découvrir les meilleurs endroits.

Et puis il y a les villages, d’une poignante beauté avec leurs chaumières aux volets colorés, les petites chapelles immergées dans la nature, et les petits ports. Les grandes villes, telles que Vannes, Rennes et Quimper, ont encore de merveilleux centres-villes médiévaux, entourés de puissants murs. Les stations balnéaires, telles que Roscoff ou Saint-Malo, ont un air sophistiqué et élégant, et sont parfaites pour une pause relaxante après tant de visites.

Il y a tant de choses à voir en Bretagne, alors découvrons-les toutes !

Informations pratiques

Nous avons écrit aussi des articles du même type qui peuvent vous intéresser :

Quand y aller

Face à l’océan, la Bretagne a un climat très variable. Elle est aussi, avec la Normandie, l’une des régions les moins ensoleillées de France. Mais si vous envisagez de faire un voyage en Bretagne, ce ne sera certainement pas pour le temps !

Pour avoir plus de chances de trouver de belles journées, la meilleure période est l’été, surtout entre juin et août. Il est clair que cela correspond aussi à la très haute saison, et à une plus grande affluence. Je pense que septembre reste le meilleur mois pour visiter n’importe quel endroit dans le monde, y compris la Bretagne. Le temps est plus frais, mais plus stable, et il y a moins de gens.

Même en été, apportez toujours quelque chose de chaud pour le soir et, surtout, faites attention aux basses pressions. Même en l’absence de pluie, vous pouvez toujours trouver des jours avec des nuages bas persistants, qui limitent la visibilité.

Si vous envisagez de vivre au bord de la mer, n’oubliez pas que l’eau de l’océan est toujours assez froide, alors que par beau temps, il est agréable de prendre un bain de soleil sur la plage.

Se rendre sur place et se déplacer

La Bretagne est également accessible en voiture, une option à envisager uniquement si vous vivez dans le nord de l’Italie. J’habite à Milan et, malgré tout, c’est à environ 1000 km.

Nous avons voyagé en voiture à cause de Covid, mais à mon avis, un vol pour Paris avec une voiture de location est la meilleure solution, en temps normal bien sûr.

La capitale de la région, Rennes, se trouve à environ 350 km de Paris. Pour alléger le voyage, vous pouvez le terminer par un arrêt aux Châteaux de la Loire.

Combien de jours rester Bretagne ?

Malgré sa petite taille, il y a beaucoup de choses à voir en Bretagne. Une semaine est suffisante pour visiter les principales attractions, mais pour une visite plus tranquille, je recommande au moins 10 jours.

Beaucoup de gens, dont moi-même, combinent la Bretagne et la Normandie, ce qui est logique car elles sont adjacentes. Dans ce cas, prévoyez au moins deux semaines.

Un voyage sur la route en Europe est assez complexe, en raison de la multitude de choses à visiter, vous aurez besoin de beaucoup plus de temps que prévu.

 

 

Où aller en bretagne, exemple d’itinéraire :

Cet itinéraire est assez comprimé, les choses à voir en Bretagne sont vraiment nombreuses, et méritent des visites plus approfondies. Toutefois, si vous ne disposez que d’une semaine, vous pouvez vous organiser de cette manière:

1 :Paris – Châteaux de la Loire
2 : Châteaux de la Loire – Péninsule de Vannes et Quiberon
3 : Vannes – Carnac – Pont-Aven – Quimper
4 : Quimper – Pointe du Raz – Péninsule de Crozon – Camaret-Sur-Mer
5 : Camaret-Sur-Mer – Meneham – Calvaires bretons – Baie de Morlaix – Trégastel
6 : Trégastel – Côte de granit rose – Cap Fréhel – Saint-Malo
7 : Saint-Malo – Cancale – Le Mont Saint-Michel – Rennes
8 : Rennes – Paris – Italie
Le Mont Saint-Michel est en fait situé en Normandie, mais vous ne pouvez pas vous rendre à Cancale en voiture et le manquer, car il n’est qu’à une heure de route et compte parmi les plus belles choses que vous aurez jamais vues dans votre vie.

 

Notre sélection d’endroit a visiter en Bretagne

Comme vous avez pu le voir dans le titre de cet article, nous allons vous présenter les endroits où aller en bretagne. Ainsi nous avons fait une sélection ci-dessous des meilleurs endroit à visiter en bretagne:

 

Vannes et le Golfe du Morbihan

Vannes et le Golfe du Morbihan

Vannes est le chef-lieu du département du Morbihan, une ville médiévale intéressante où passer une demi-journée.

La vieille ville est un labyrinthe de rues étroites bordées de maisons à colombages typiques aux façades colorées. Il convient de noter en particulier le célèbre panneau Vannes et sa Femme, une jolie enseigne commerciale du XIXe siècle, devenue aujourd’hui un symbole de la ville. Les rues commerçantes sont une succession de restaurants, de bars et de boutiques spécialisées auxquels il est impossible de résister. Profitez-en pour ramener quelques délices à la maison.

Tout est entouré par les remparts, les murs qui protégeaient la vieille ville. Aujourd’hui, il est possible de les longer par tronçons, ainsi que dans le magnifique parc qui a remplacé les anciennes douves.

Le petit port est parfait pour une promenade romantique, et pour s’arrêter pour dîner dans l’une des nombreuses crêperies.
Vannes est la porte d’entrée du Golfe du Morbihan, un parc naturel régional et classé parmi les plus belles baies du monde.

Cette mer intérieure contient un archipel sans fin d’îles et d’îlots, certains habités et d’autres encore sauvages. Chaque île cache un petit trésor : châteaux, forts, sites mégalithiques, sanctuaires d’oiseaux et parcs ostréicoles.

La meilleure façon d’explorer le golfe est de faire une croisière. Visitez ce site pour découvrir toutes les options et les entreprises qui proposent ce service.

 

Sites mégalithiques

L’homme préhistorique s’est donné beaucoup de mal en Bretagne, en créant des monuments qui existent encore aujourd’hui. Les sites mégalithiques sont dispersés dans toute la région, mais c’est autour de Carnac que se concentrent les plus célèbres et les plus visités.

Il n’y a pas moins de cinq sites d’alignement ici. Qu’est-ce que c’est ? En gros, des menhirs, ou de gros blocs de granit local, dressés et placés en longues et interminables rangées, en fait des alignements.

Nous savons quelque chose sur la façon dont ces pierres ont été placées là où nous les voyons encore aujourd’hui, alors que leur fonction et la raison pour laquelle elles ont été érigées restent encore un mystère.

Vous pouvez visiter les alignements de Carnac par vous-même, en suivant la piste cyclable et piétonne de 5 km, mais sans mettre les pieds sur les sites eux-mêmes. Si vous souhaitez vous promener parmi les menhirs, vous devrez réserver une visite guidée sur le site officiel. N’oubliez pas que la visite dure une heure, et que vous ne visiterez qu’une partie des alignements du Ménec.

L’autre endroit où l’on peut voir plusieurs constructions néolithiques est tout près de Locmariaquer, une jolie station balnéaire du golfe du Morbihan. Vous y trouverez des dolmens, qui sont des monuments funéraires composés de trois grandes pierres disposées de manière à former une porte. Ce site ne peut être visité qu’en payant le prix d’entrée, et comprend également le menhir brisé, un monolithe d’environ 25 mètres de haut, qui s’est effondré peu après sa mise en place.

 

Péninsule de Quiberon

Si vous voulez vous adonner à la vie marine en Bretagne, la presqu’île de Quiberon est l’endroit idéal pour vous. Cette mince bande de terre s’étend au sud de Carnac, et est divisée en deux parties.

La côte est, qui surplombe le golfe du Morbihan, a une mer plus calme, parfaite pour les familles et ceux qui cherchent à se détendre.

La côte ouest, en revanche, fait face à l’océan Atlantique et est donc plus sujette aux tempêtes et est généralement plus venteuse. D’autre part, il est également plus sauvage et plus fascinant. Prenez le sentier de grande randonnée pour admirer les grandes plages, les petites criques et les falaises abruptes.

À l’extrémité sud se trouve Quiberon, une station balnéaire classique où vous trouverez toutes les commodités. C’est également là que partent les croisières vers les îles de la baie : Belle Ile, Île-d’Houat et Hoedic. Si vous prévoyez de les visiter, vous devrez prévoir une journée entière.

 

Saint-Cado et Pont-Aven

Calvaire, Saint-Cado, Bretagne, Chrétien, Patrimoine

Où aller en bretagne ? Il est impossible de ne pas mentionner ses splendides villages, qui détiennent l’âme de la région. Je pourrais en citer d’innombrables, de Le Bono à Auray au sud, à Doëlan et Kerascoët à l’ouest, etc.

Parmi tous, j’en ai choisi deux qui sont peut-être les plus représentatifs, Saint-Cado et Pont-Aven.

Le premier est niché dans la vallée de la Ria d’Etel, célèbre pour ses parcs à huîtres et l’observation des oiseaux. Marchez le long du port et traversez le pont pour rejoindre l’îlot Saint-Cado. Cette petite île abrite des chaumières traditionnelles, des maisons bretonnes aux toits de chaume et aux volets colorés, ainsi qu’une jolie chapelle romane. Il y a aussi une maison de pêcheur solitaire construite sur une langue de sable émergeant de l’eau.

 

Pont-Aven est un village plus important, à mi-chemin entre Lorient et Quimper.

Le quartier le plus caractéristique est évidemment la vieille ville, traversée par la voie d’eau de l’Aven. La rivière coule entre des blocs de granit lisses, alimentant les 14 moulins encore en activité et passant sous des petits ponts romantiques décorés de boîtes à fleurs colorées. Un tableau idyllique qui ne pouvait qu’attirer les artistes impressionnistes du XIXe siècle. L’un d’eux est Paul Gauguin, qui y fonde une école de peinture en 1886.

Se promener à Pont-Aven est très agréable malgré la foule constante. Arrêtez-vous à la Biscuiterie pour acheter des galettes, le biscuit au beurre local.

 

Pointe du Raz

Située à l’extrémité ouest de la région la plus occidentale de France, la Pointe du Raz possède un charme sauvage qui vous étonnera.

La zone est un parc naturel, l’accès en voiture n’est donc pas possible. Garez-vous dans le grand espace disponible (coût 6,50 euros), d’où partent deux sentiers.

La première, plus simple et plus directe, permet d’atteindre la station radar en une dizaine de minutes. Derrière le bâtiment se trouve la poignante statue de Notre Dame des Naufrages, dédiée à ceux qui ont perdu la vie en mer.

Mais si vous voulez vous rendre à la Pointe du Raz de façon plus pittoresque, restez à gauche des parkings. Le sentier suit le contour déchiqueté du littoral, avec des vues inestimables sur l’océan. Vous serez entouré de bruyères colorées et de landes d’ajoncs, un paysage qui deviendra bientôt familier en Bretagne.

Une fois à la pointe, le parcours devient plus accidenté, il faut alors longer l’étroite bande de terre et de rochers qui mène aux phares du Phare de la Vieille et de la Balise de la Plate.

Pour compléter votre visite, rendez-vous, à pied ou en voiture, à la Baie des Trépassés, le paradis des surfeurs.

 

Péninsule de Crozon

Le nom de la péninsule de Crozon vient de sa forme, une grande croix qui s’étend dans la mer d’Iroise.

C’est un petit résumé de la Bretagne, car il comprend des exemples des différents attraits que vous pouvez trouver dans la région : plages, mégalithes, phares, littoral accidenté, fruits de mer frais. Ce n’est pas très connu à l’étranger, mais pour moi, c’est l’une des meilleures choses à voir en Bretagne.

Les deux principales villes sont Morgat et Camaret-Sur-Mer, agréables stations balnéaires où l’on peut s’arrêter pour manger et dormir. Le long de la jetée de Camaret-sur-Mer se trouvent quelques monuments remarquables. La puissante tour Vauban, une fortification de la fin du XVIIe siècle, la chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour, et le cimetière de navires décadents, où les vieux bateaux sont laissés à la rouille.

De là, partez à la découverte de la nature sauvage et des falaises abruptes. Le sentier GR-34 suit pratiquement tout le contour de la péninsule, mais il n’est pas nécessaire de tout parcourir à pied, il y a un parking à chaque point d’intérêt.

Les plus connus et les plus fréquentés sont le Cap de la Chèvre et la Pointe du Pen-Hir, deux affleurements rocheux balayés par le vent d’où l’on peut admirer des vues imprenables et la puissance de l’océan.

Près du Cap de la Chevre, ne manquez pas le village de Rostudel, un véritable tableau bucolique à parcourir et à photographier à chaque coin de rue.
Si vous vous intéressez à la préhistoire, vous devez visiter les alignements de Lagatjar. Ils sont beaucoup plus petits que Carnac, mais toujours intéressants. Si vous vous intéressez au Moyen Age, vous trouverez ce que vous cherchez à l’abbaye de Landevennec, fondée au 5ème siècle puis détruite par les Vikings. Il ne reste aujourd’hui que les vestiges des murs d’enceinte.

 

Les calvaires bretons

Parmi les choses à voir en Bretagne, il y a les Calvaires bretons, une tradition architecturale unique.

Ils sont situés dans le nord de la région, notamment entre Landernau et Morlaix : ils sont au nombre de 23. Ils ont été construits en 1600 pour célébrer la religion catholique, mais ce n’était pas la seule fonction. Comme il s’agit de monuments très coûteux à construire, ils étaient aussi un moyen pour la municipalité de montrer sa richesse, une sorte de compétition pour voir qui avait le calvaire le plus beau et le plus élaboré.

En quoi consistent les calvaires bretons ? Le calvaire lui-même est un monument de pierre, généralement en granit local, patiemment sculpté pour donner vie aux scènes religieuses les plus célèbres des Écritures. Les étapes de la crucifixion, de l’entrée à Jérusalem et de la Nativité ne manquent jamais, mais les représentations sont très variées.

Ils sont également appelés enclos-parrossiaux, ou “enclos paroissiaux”. Ce sont des enceintes religieuses qui comprennent l’église, le cimetière, l’ossuaire et enfin le calvaire lui-même.

Vous n’aurez guère le temps de les visiter tous. Pour faire une sélection, sachez que les plus belles et les plus connues sont celles de Saint-Thégonnec, de Guimiliau et ma préférée, à Lampaul-Guimiliau.

 

Saint Malo

Saint-Malo, Mer, Bretagne, France, Remparts

La charmante ville fortifiée de Saint-Malo est le joyau de la couronne de la plus célèbre station touristique de Bretagne.

Ce ne sont pas un, mais deux murs qui protègent la vieille ville, qui est justement appelée Intra Muros. Une double fortification rendue nécessaire par les nombreuses attaques sur la ville, coupable d’être trop riche et donc une proie très recherchée.

Aujourd’hui, les murs sont le meilleur endroit pour contempler de fabuleux couchers de soleil avec votre meilleure moitié, en regardant la marée monter et descendre. À marée basse, vous pouvez rejoindre le Fort National du XVIIe siècle et l’île du Grand Bé, qui abrite le tombeau de Chateaubriand.

Saint-Malo était une ville de corsaires, et n’en fait pas mystère. Il existe même une statue commémorative sur la place du Québec, dédiée au corsaire Robert Surcouf. Après tout, les corsaires sont au service du roi et leur activité, bien qu’apparentée à la piraterie, est tout à fait légale.

Pour avoir une vue d’ensemble du centre, rendez-vous au bout du quai jusqu’au phare du Môle des Noires. D’ici, vous pouvez voir toute la ligne d’horizon de la ville.

Le centre ville a été reconstruit après la guerre, mais cela ne le rend pas moins attrayant. Promenez-vous dans les rues pavées, en suivant votre instinct… et votre odorat ! Il est impossible d’ignorer l’appel des innombrables cafés, restaurants et boulangeries, prêts à vous ravir avec leurs spécialités.