Lofty Trend, la boutique pour un tableau street art mickey

Lofty Trend, la boutique pour un tableau street art mickey

février 9, 2021 0 By admin

Vous êtes un fan de Mickey ? où vos enfants aiment regarder les dessins animés de Mickey ? Alors nous avons trouvé la boutique idéale pour leur offrir le meilleur cadeau, c’est Lofty trend.

 

 

Mickey mouse a été inventé en 1932, et fait partie de l’histoire des bandes dessinées, il est important de savoir qu’au départ Mickey n’était pas vraiment un dessin animé. Faire de Mickey mouse un dessin animé destiné aux enfants a été un élément définitif, qui a assuré sa réussite. 

 

Aujourd’hui nous sommes heureux de vous annoncer que vous pouvez retrouver une toile murale street art mickey chez Lofty trend. Et oui le street art est très à la mode de nos jours… Alors l’idée de combiner ces deux éléments ne peut qu’assurer la réussite.

 

 

Le street art, qu’est-ce que c’est ?

Le street art ou aussi appelée graffiti, est une manifestation sociale, culturelle et artistique répandue sur toute la planète, basée sur l’expression de sa propre créativité par des interventions directes sur le matériel urbain. Aujourd’hui on peut le retrouver sur des toiles pour décorer sa maison.

Ce phénomène a souvent été qualifié d’acte de vandalisme car les supports utilisés sont des véhicules et des bâtiments publics. Cependant, la différence entre les actes de vandalisme et le street art existe et se trouve dans les motivations qui amènent la personne à peindre. La frontière entre l’art et le vandalisme et entre la beauté et l’illégalité a été mise en lumière à de nombreuses reprises par des artistes de renommée mondiale tels que Haring, Banksy, Blu et bien d’autres. Personne ne penserait à les accuser de vandalisme, pourquoi ?

Parce que leurs dessins sont des œuvres d’art qui nous incitent à réfléchir sur les difficultés et les succès de la société actuelle, en inspirant à chacun d’entre nous le désir de réfléchir à ce qui nous entoure non seulement idéalement, mais aussi physiquement.

 

 

Le Street Art est la définition utilisée par les médias pour comprendre les formes d’art qui se manifestent dans les lieux publics. Chaque artiste qui pratique le street art a des motivations personnelles : certains les pratiquent comme une forme de subversion critique du système économique et politique, d’autres comme une tentative de réappropriation des espaces publics et d’autres encore pour partager leurs œuvres avec le plus grand nombre de personnes possible. En fait, le street art a un très large public, bien plus que celui d’une galerie d’art traditionnelle. Selon de nombreux auteurs d’art de rue, leur création artistique a été inspirée par un fort désir de reprendre possession de leur propre territoire. La volonté d’envahir les lieux publics, avec des bombes aérosols et des couleurs vives, a pour objectif principal de libérer l’homme des modèles consuméristes de panneaux d’affichage géants, affirmant une liberté de pensée retrouvée.

 

La difference entre le street art et l’art urbain

Quelle est la différence entre l’art urbain et le street art ? Ou alors, est-ce la même chose ?

La meilleure réponse, comme toujours, serait “ça dépend”. Cela dépend du contexte dans lequel ils sont utilisés, de la situation dans laquelle ils se trouvent et surtout de celui qui les prononce (et donc de son rôle et de son degré de connaissance et de conscience du phénomène).
Il y a peu, à Paris, un appel d’offres a été publié pour l’attribution de ce que l’on appelle les “murs libres” (c’est-à-dire les murs sur lesquels la création d’œuvres picturales est formellement autorisée), faisant référence aux pratiques de “graffiti” et de “street art” – autres sous-catégories qui pourraient idéalement appartenir à ce monde que nous définissons généralement comme “art urbain”.
L’art urbain pourrait donc être compris dans ce cas comme toutes ces expressions artistiques (qui ne peuvent évidemment pas contempler exclusivement le pictural ou le visuel), qui choisissent l’espace public et commun (“urbain” au sens large) comme support et canal privilégié pour sa production. Ainsi, l’art urbain comprendrait également des formes plus expressément liées aux mondes de la performance, de la sculpture, du théâtre et de la musique, tandis que le terme Street Art limiterait conventionnellement le champ à l’expérience visuelle, comme les graffitis par exemple.