De la mer à l’assiette, le parcours d’un poisson

De la mer à l’assiette, le parcours d’un poisson

février 8, 2021 0 By admin

La pêche artisanale maritime mauritanienne est une ancienne pratique qui demeure encore aujourd’hui. À ce jour, trois quarts des marins pêcheurs utilisent encore les techniques de pêche d’antan, tout en s’adaptant aux contraintes du marché et de l’évolution des réglementations. Dorades, ombrines, courtines, les poissons pêchés au large de la Mauritanie sont réputés pour leur qualité. Tour d’horizon sur leur parcours : de la mer à l’assiette.

La pêche maritime traditionnelle mauritanienne : des enjeux écologiques

La pêche maritime artisanale mauritanienne connaît un développement spectaculaire dans les années 90. Même si le dynamisme s’est légèrement essoufflé avec les années, les captures ne cessent de croître, avec plus de 114 000 tonnes en 2010 (source IMROP – Institut mauritanien de Recherches océanographiques et de Pêches). C’est grâce aux professionnels comme Yahya-Peche.com que les produits de la pêche artisanale mauritanienne arrivent sur les marchés parisiens, asiatiques, portugais et africains. Soucieux de la préservation de l’environnement marin et de la faune aquatique, cet exportateur de produits halieutiques mise sur des méthodes de pêches traditionnelles. La dorade, l’abaye, les langoustes, le Big lips ou encore le mulet sont pêchés en pirogue, à la ligne, ou encore au filet. La méthode de pêche au chalut peut aussi être utilisée pour répondre à la forte demande.

La phase de conditionnement et d’exportation

L’ensemble des produits à destination des marchés européens, africains et asiatiques sont congelés dans les meilleures conditions. Afin de préserver leur fraîcheur, les poissons et autres produits de la mer sont expédiés par avion. Quant aux produits préalablement congelés, ils transitent par containers vers les continents ouverts à l’exportation des produits pêchés au large de la Mauritanie. Une fois à destination, les importateurs (grossistes et distributeurs) prennent le relais.

Focus sur les meilleures recettes à base de poissons exotiques

Les poissons en provenance de la Mauritanie se retrouvent sur les marchés européens. Mais savez-vous les cuisiner ? Ces quelques recettes vous permettront d’apprécier les saveurs des produits exotiques tels que le Mérou, le Thiof ou encore la Dorade.

La courbine au four

La courbine ou maigre, très appréciée des Mauritaniens, peut être cuisinée de nombreuses façons. Pour un plat traditionnel à base d’herbes de la région, laissez-vous tenter par une maigre au four et aux oignons sur son lit d’herbes aromatiques :

  • 3 oignons
  • quelques feuilles de thym, romarin, laurier (à votre convenance)
  • Un vin blanc sec
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel et de poivre
  • des petits piques en bois

Après avoir préchauffé votre four, assaisonnez l’intérieur et l’extérieur de votre poisson, et refermez-le proprement à l’aide des piques en bois. Déposez le tout sur son lit d’oignons et enfournez. Pour le servir, vous pouvez accompagner ce plat de risotto et de champignons.

Dorade à l’antillaise

La dorade royale pêchée au large de la Mauritanie vaut certainement le détour. Pour rehausser les goûts, il faudra :

  • Du jus de citron vert
  • Un oignon blanc et 3 gousses d’ail
  • Du gingembre râpé
  • De l’huile d’olive
  • Un cube de bouillon de légumes
  • Du piment en poudre
  • Du paprika
  • Du piment épépiné
  • Du poivre et de la coriandre

Dans un premier temps, préparez les dorades et laissez-les mariner en y rajoutant les ingrédients sus-cités. Laissez reposer pendant une heure avant de mettre le plat au four à 180 °C durant 25 minutes. Bon appétit !