Quelles sont les démarches pour l’annulation d’une croisière ?

Il peut arriver que pour une raison ou pour une autre, on soit obligé d’annuler une croisière pour laquelle on s’était déjà engagé. Cela implique beaucoup de choses. Si le remboursement ne tarde pas à venir alors ce sont les pénalités trop lourdes qui s’imposent. Il est donc important de se préparer comme il se doit aux situations d’annulation de croisière et d’agir tôt. Découvrez à travers ses lignes comment annuler une croisière.

Faire part assez tôt de l’annulation de la croisière à l’agence

Avant tout, une clarification du mot « croisière » est nécessaire pour mieux aider à la compréhension. Une croisière est un voyage sur un bateau de plaisance ou sur un paquebot. C’est le voyage idéal pour faire du tourisme. Pour l’annuler, il faut agir au plus vite. Plus on perd de temps à se prononcer sur l’annulation de la croisière, plus les pénalités sont lourdes. Il faut donc agir au plus vite. Pour informer l’agence, il est conseillé de le faire par écrit avec avis de réception. Le faire par écrit peut servir de preuve au cas où l’agence n’agissait pas comme il se doit.

En effet, lorsqu’on perd trop de temps à annuler une croisière, des pénalités s’ajoutent en conséquence. L’agence de croisière prend la peine d’analyser la date effective de la croisière et la date à laquelle le client annule la croisière. C’est à la base de ces informations que sont fixées les pénalités.

Tenir compte des pénalités d’annulation de croisière

Il existe plusieurs types de pénalisation. Elles varient selon les situations d’annulation de la croisière. Lorsque la croisière est annulée pour aucune cause apparente, mieux aucune raison valable selon les termes du contrat de croisière, alors des indemnités sont à payer et les frais déboursés pour le voyage sont perdus. Comme indiqué précédemment, plus le temps passe, plus les pénalités augmentent. À près d’un mois de voyage, la pénalité peut s’élever à 30% environ. Ce pourcentage augmente au fil du temps. À une semaine déjà de la croisière, la pénalité peut être fixée à 100% ou moins du prix de voyage. Il est recommandé de faire une étude approfondie des contrats de croisière avant d’opter pour une agence. Cela permet au croisiériste de mieux se préparer avant de faire une demande d’annulation de croisière.

Comment annuler une croisière pour des raisons de sécurité ?

Pour des raisons de sécurité, l’annulation de croisière est hautement possible. Les procédures sont également assez simples. Il suffit de faire part de la situation à l’agence. Même dans ce cas, il est important de le faire assez tôt. Toutefois, la situation doit réellement révéler une importance capitale. Un tremblement de terre, une situation de guerre, un accident nucléaire peuvent tous justifier valablement une annulation de croisière.

Lorsque la destination à atteindre est touchée par l’une de ces situations, il est possible que l’agence elle-même annule le voyage. Dans le cas contraire, il faut adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à l’agence. Il faut préciser que lorsque la lettre vient tardivement, elle peut ne pas être prise en compte. Par ailleurs, si le danger est bien réel, l’agence est obligée de rembourser au croisiériste les frais de voyage. De plus, aucune pénalité ne sera prise en compte par l’agence.

Céder le voyage pour annuler une croisière

La cession du voyage est également une belle option pour l’annuler. De façon générale, cette option permet au croisiériste d’éviter les pénalités dues à l’annulation de la croisière. Ainsi, il peut faire profiter de la croisière à une connaissance (ami, parents…). Mais, pour ce faire, il doit prévenir l’agence de croisière par une lettre recommandée avec avis de réception avant la croisière. Le temps maximal pour le dépôt de la lettre est de 15 jours avant la croisière. La demande acceptée, toutes les conditions à remplir pour le voyage sont désormais transférées dans le compte du remplaçant. Frais de voyage, pénalités en cas d’annulation, indemnités, tout sera désormais réglé par le remplaçant. Il faut toutefois que cette personne soit une personne responsable. Au cas contraire, il est bien possible que toutes les responsabilités liées à la croisière reviennent sur la charge du croisiériste. Il est donc bien de choisir avec tact la personne à laquelle faire profiter la croisière sans s’inquiéter de la suite des événements.

En somme, il existe plusieurs possibilités pour annuler une croisière. Le croisiériste doit tout simplement faire de son mieux pour demander le plus tôt possible une annulation par lettre recommandée avec avis de réception. Une autre possibilité est de céder le voyage pour annuler la croisière. Dans un cas comme dans l’autre, prendre la peine d’évaluer le contrat de l’agence de croisière est nécessaire pour savoir exactement à quoi s’en tenir en cas de pénalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =