Gîte, chambre d’hôtes, quelle différence ?

Gîte, chambre d’hôtes, quelle différence ?

mars 22, 2021 0 By fabien

Souhaitez-vous lancer un projet de gîte ou plutôt… de chambre d’hôtes ? La nuance semble subtile entre ces dénominations. Il y a pourtant bien une différence entre ces deux types d’hébergements. Mais qu’est-ce qui les caractérise concrètement ?

Qu’est-ce que c’est qu’un gîte ?

Avant d’aborder les différences entre gîtes et chambres d’hôtes, rappelons qu’il s’agit dans les deux cas de solutions d’hébergement proposées à des clients de passage dans la région où se trouve l’établissement, essentiellement des touristes.

Le gîte est une location meublée mise à la disposition exclusive des locataires. Il s’agit donc d’une maison, d’une villa ou d’un logement indépendant, bien distinct de la résidence principale du propriétaire. Si vous souhaitez gérer ce type d’hébergement locatif, sachez qu’il ne doit pas être directement relié à votre lieu d’habitation.

On distingue plusieurs types de gîtes dont le gîte de charme et le gîte rural. Leur gestion est soumise à la réglementation qui s’applique aux locations saisonnières meublées. Des inspections sont d’ailleurs régulièrement réalisées pour noter les gîtes en fonction de plusieurs paramètres, comme la nature des services proposés et le confort des logements.

Différence entre chambre d'hôtes et gîte  hébergement

La chambre d’hôtes : de quel type d’hébergement s’agit-il ?

La chambre d’hôtes est un logement meublé situé dans l’appartement du prestataire. Si vous souhaitez vous lancer dans cette activité, la pièce louée doit se trouver dans votre résidence. Pour ce type d’hébergement, vous êtes amené à partager vos pièces à vivre avec votre locataire. Ce dernier doit également avoir accès aux toilettes et à une salle d’eau correctement équipée. Les chambres proposées doivent également être conformes aux règles de salubrité. En outre, le linge de maison doit être fourni et le chauffage doit assurer un bon confort thermique. Notez que le petit-déjeuner est compris dans cette prestation.

Il s’agit d’un service hôtelier qui peut prendre en compte plusieurs autres prestations comme le repas du soir à la table familiale : la table d’hôtes. Avec ce type d’hébergement, il n’existe pas encore de classement officiel permettant de catégoriser les chambres proposées. Cependant, en intégrant un label, vous pourrez bénéficier d’un classement situé entre 1 et 5 “épis” en fonction de la qualité de vos prestations. Vous devez en conséquence respecter un cahier des charges bien défini.

Quelles sont les particularités de ces deux types d’hébergement ?

Le gîte doit comporter l’essentiel pour garantir un certain niveau de confort aux vacanciers y résidant de manière temporaire. Il doit posséder des toilettes, une cuisine, une pièce à vivre, le mobilier nécessaire dans une chambre et des équipements pour prendre soin du linge. Ce meublé de tourisme est destiné à accueillir entre 2 et 15 personnes.

Sa location est généralement hebdomadaire, mais il peut également être loué pour un week-end, un mois ou plus. Il n’est cependant pas permis, conformément à l’article D.324-1 du code du tourisme, de proposer un bail qui excède 90 jours. En ce qui concerne son entretien, c’est au propriétaire de s’assurer du bon fonctionnement des équipements et de la propreté des lieux. Sachez qu’il est toutefois possible de confier sa gestion à une tierce personne.

L’entretien d’une chambre d’hôtes est quant à elle entièrement sous la responsabilité du prestataire. Avec ce type d’hébergement, vous ne pouvez en aucun cas confier l’accueil à une autre personne. De même, vous ne devez pas posséder plus de 5 chambres d’hôtes dans votre résidence. Par ailleurs, la capacité d’accueil de cet hébergement touristique ne doit pas excéder 15 personnes.

Sa location se fait en outre à la nuitée. Vous ne devez donc pas refuser les visiteurs qui souhaitent louer uniquement pour une nuit, ni imposer une durée minimale de séjour.

Il existe des particularités spécifiques aux deux types d’hébergement. Elles vous permettront désormais de les différencier facilement et de mieux vous positionner dans votre futur projet locatif.