Sur quel type de sol cultiver du chanvre ?

type de sol pour cultiver du chanvre

Le chanvre est une plante dioïque annuelle dont l’utilisation est faite dans plusieurs domaines d’activités. Que ce soit pour des produits naturels, le textile, ou la fabrication du papier, cette plante est très demandée. Suite à sa grande utilité dans le monde actuel, il est primordial de savoir sur quel sol la cultiver convenablement. Quel est donc le type de sol adéquat qu’il faut pour sa culture ? 

Le chanvre pousse convenablement sur des sols profonds et peu acides

Le chanvre a la possibilité de se développer dans toutes les conditions météorologiques. On peut le planter sur tous les types de sols. Sa productivité est certes meilleure dans des sols riches en réserves organiques et minérales. Les terres profondes et fraîches sont celles qu’affectionne particulièrement le chanvre.

Ces terres doivent posséder un pH qui oscille entre 6 et 8 pour lui convenir parfaitement. Si vous êtes en face d’un sol trop acide, vous serez obligé de faire un chaulage. Le chaulage est une technique agricole qui permet d’apporter un complément calcique ou calco-magnésien à un sol.

Le but de cette manœuvre est de diminuer l’acidité d’un sol ou protéger les arbres fruitiers. Le chaulage protège vos arbres fruitiers d’attaques d’insectes ou de champignons. Il représente aussi un apport de calcaire qui ne soit pas de la chaux. Le chanvre n’aime pas trop :

  • Les sols lourds ;
  • Des sols tassés ;
  • Les sols hydromorphes.

Les sols où le développement du chanvre en phase de levée est hétérogène ne sont pas appréciés par ce dernier. Il en va de même pour les sols produisant le même effet au chanvre à la phase d’implantation.

Un sol bien réchauffé : parfait pour semer du chanvre

Le chanvre a la particularité d’être cultivé en plein milieu du soleil. Cette plante réclame la chaleur et nécessite un sol bien réchauffé pour se développer convenablement. Assurez-vous que ce sol ne soit pas trop acide ou même hydromorphe. Un sol hydromorphe est constitué d’une couche peu perméable, qui réduit l’écoulement vertical de l’eau. Le sol hydromorphe présente des marques qui sont signe d’une saturation régulière en eau.

La plante du chanvre est facile à entretenir et ne nécessite pas un arrosage particulier. Quelle que soit la période de semence du chanvre, sa floraison et sa récolte se font à une date fixe. Le chanvre se récolte généralement de la période d’août à septembre. Il n’est pas conseillé de semer à nouveau le chanvre sur le même terrain l’année suivante. Le chanvre doit succéder à une céréale, un légume, ou toute autre culture. Ces cultures doivent pouvoir favoriser la production de graines d’adventices.

Une adventice ou mauvaise herbe est une plante qui pousse sur un sol sans pour autant avoir été plantée. La taille du chanvre fait qu’il peut être placé dans un jardin ornemental en fond massif. Dans cet endroit, vous pourrez profiter et admirer son feuillage léger.

Comment labourer son champ de chanvre ?

La plante du chanvre dispose d’un système racinaire à pivot permettant d’ameublir le sol. Ce système racinaire n’arrive pas à supporter une semelle de labour ainsi que n’importe quel obstacle à son développement. Afin d’avoir un sol fin et émietté sur une terre lourde, un labour d’hiver peut y être appliqué. Un labour de printemps peut s’appliquer sur une terre légère avant d’accueillir votre semence de chanvre.

Le semi-direct peut être effectué dans certaines zones si le sol n’a pas été labouré. Il faut éviter le tassement du sol qui pourrait nuire au système racinaire du chanvre, peu importe le type de travail. La semence du chanvre doit être effectuée sur un sol correctement ressuyé. Suite au labour d’hiver ou de printemps, vous devez reprendre le sol avec un outil à dents. Ainsi votre sol sera ameubli et pourra faciliter la pénétration des futures racines dans le sol.

Le labour d’hiver ou de printemps permettra de réchauffer le lit de semences et ainsi se prémunir du risque du dessèchement du sol. Sur des sols battants, inutile d’affiner le lit de semences pour diminuer la possible formation d’une croûte de battance.

Le chanvre pousse correctement s’il est semé sur des sols profonds et peu acides. Si vous êtes en face d’un sol trop acide, il est primordial que vous fassiez un chaulage du sol. Le sol réchauffé est aussi une terre favorable à la culture du chanvre. N’hésitez pas à utiliser les techniques adaptées pour labourer les sols afin d’y semer votre chanvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 14 =