Les critères pour choisir le meilleur audioprothésiste à Paris

Les critères pour choisir le meilleur audioprothésiste à Paris

septembre 2, 2021 0 Par admin

Depuis que les prothèses auditives ont commencé à faire leur apparition, elles sont devenues une aide sûre pour les personnes avec un déficit auditif. Mais s’il est facile de s’acheter soi-même et aisément une monture de lunettes, il n’en est pas toujours le cas d’une prothèse auditive. De fait, il est souvent difficile et quasi impossible de s’en sortir quand on ne s’y connaît pas ou ne bénéficie pas des conseils d’un professionnel avéré. C’est d’ailleurs pour cela que l’aide d’un audioprothésiste est souhaitée. Mais comment choisir le meilleur pour ne pas faire les frais d’un incompétent ? Nous vous proposons au travers de cette rubrique, les critères qui définissent un bon audioprothésiste.  

Les critères principaux

Les critères de choix d’un audioprothésiste sont nombreux et peuvent être classés en deux grandes catégories. Il s’agit des critères dits principaux et des critères subsidiaires. Au rang des critères principaux, nous avons :  

  • l’efficacité/efficience ;
  • la disponibilité ;
  • le coût des prestations et 
  • le bon contact humain/communication.

L’efficacité et l’efficience

Des différents critères qui permettent d’identifier un bon audioprothésiste, l’efficacité et l’efficience nous paraissent des critères indissociables et importants. En effet, il faut noter avant tout que l’audioprothésiste est un professionnel de l’audition. Son rôle est de pratiquer la correction des déficiences de votre fonction auditive aux moyens des dispositifs mécaniques et électro acoustiques. 

Fort de ce titre et des obligations y afférentes, il se doit de garantir à sa clientèle des prestations irréprochables pouvant soulager cette dernière. De même, il doit être pour ces patients un guide dans le choix des modèles et la mise au point des réglages appropriés.

En d’autres termes, un bon audioprothésiste doit garantir un service de qualité et mesurable. Il aide à la correction des troubles auditifs et ne devrait en aucun cas contribuer à sa détérioration. 

La disponibilité de l’audioprothésiste

Un prestataire disponible et attentif aux besoins de ses patients est sans doute un professionnel de qualité. Dans le cas d’un traitement des troubles auditifs, on n’achète pas seulement la prothèse, mais aussi le service appareillage qui va avec. Aussi, il ne faut pas perdre de vue que les rendez-vous avant et après l’achat de l’appareil sont payants. 

Par conséquent, il est inconcevable que l’audioprothésiste banalise ou bâcle les rencontres pour quelque raison que ce soit. De fait, vous reconnaitrez un bon audioprothésiste par le temps et la disponibilité qu’il accorde au service que vous avez contracté.

Le coût des prestations

Le prix des prestations offertes par l’audioprothésiste pourrait constituer un facteur de choix clé. Un bon professionnel est celui qui défend des prix accessibles, bien étagés et en parfaite cohérence avec le marché. En plus d’être accessibles, ces prix doivent également être transparents pour le patient lambda. Fuyez pour cela, les audioprothésistes qui proposent des prothèses au prix élevé et qui sont incapables de justifier le coût de leurs prestations.

Le bon contact

S’il est bien de choisir un audio disponible, efficace de par la qualité de son travail, il est encore mieux d’opter pour un professionnel qui sait communiquer. Il est primordial que votre audioprothésiste ait un bon feeling. 

Pour cela, si dès les premiers contacts, vous sentez de la réticence ou un trouble dans la communication, ne perdez pas votre temps. Plus votre audioprothésiste est humain et affectif, plus vous gagnerez en matière de qualité de service. Aussi, plus vous établissez une bonne relation avec votre audio et réciproquement, mieux vous esquiverez les soucis d’ordre administratif. 

Les critères subsidiaires

Outre les principaux critères de choix du meilleur audioprothésiste, d’autres critères permettent d’identifier un bon audio. Il s’agit d’une part de sa qualification et d’autre part de la disponibilité d’une gamme variée de produits. Toutefois, on peut également ajouter à ces deux critères la proximité du centre. 

La qualification du professionnel

C’est un critère généralement relégué au second plan. Mais comme nous vous l’avons expliqué plus haut, bien qu’ayant une apparence de commerçant, l’audioprothésiste est un professionnel de santé. 

Pour cela, vous devez avant d’en choisir un vous assurer qu’il soit diplômé d’État et dispose des autorisations nécessaires pour exercer. Ce fait vous évitera d’éventuelles situations malencontreuses comme les arnaques qui sont monnaies courantes.

La Disponibilité d’une gamme variée de produits

Il ne sert à rien d’avoir un spécialiste qui a un catalogue peu fourni. Pour cela, il est recommandé d’opter pour un audioprothésiste à même de vous fournir une liste étoffée faisant l’objet d’une mise à jour régulière. 

Ce répertoire, rappelons-le, doit être constitué de différents produits d’entretien, piles, accessoires de différentes marques. Enfin, le bon spécialiste doit être à même d’offrir un large choix de produits afin de permettre à sa clientèle de donner libre cours à ses propres choix. 

La proximité de la boutique

Quand il s’agit de problèmes auditifs, certaines pathologies peuvent être très handicapantes. Pour de pareilles situations, attendre peut devenir pesant et à la limite insupportable. On recommande pour cela d’opter pour des centres idéalement bien situés ou proches du domicile.

Ceci facilite mieux un suivi surtout pour les services après-vente. Ce point, quoique anodin, peut également devenir un facteur très important surtout pour les personnes ayant un âge avancé.   

Les réflexes à avoir

Si vous désirez choisir le meilleur audioprothésiste, vous devez développer certains réflexes. Primo, ayez à cœur de consulter dans la mesure du possible au moins deux spécialistes. Ceci vous permettra de juger du contact avec eux par vous-même et de comparer leurs offres. 

Secundo, demandez un devis détaillé. Il doit être constitué du prix des appareils et des prestations du spécialiste lui-même. Aussi assurez-vous que ces tarifs incluent le maximum de rendez-vous pour vous surtout s’il s’agit de votre phase initiale.

Tertio, tâchez de ne point vous laisser emporter par de fausses promesses. Les prothèses ont un effet correcteur. Elles ne peuvent vous permettre de retrouver la vigueur de votre ouï d’il y a 20 ans. Méfiez-vous donc des promesses qui tendent à vous faire croire que vous découvrirez une parfaite audition.  

Erreurs de débutants à éviter

Dans le choix du meilleur audioprothésiste, certaines erreurs sont à proscrire. L’une d’elles est les offres publicitaires. En effet, pour attirer la clientèle, certains professionnels n’hésitent pas à proposer différentes offres publicitaires. Veuillez ne pas tomber dans de pareils pièges.

Il faut savoir que :

  • Le bilan auditif proposé par certains audioprothésistes n’est d’aucune utilité, car il a été déjà fait par un ORL ;
  • L’essai gratuit est pour ce qui le concerne proposé. Il ne peut donc être brandi comme un avantage ;
  • Une quelconque réduction sur la deuxième prothèse n’est pas bénéfique quand la première prothèse est déjà surfacturée. 

Enfin, sachez que s’il est bien de s’adresser à un indépendant, il est toujours préférable d’opter pour une enseigne connue. Contrairement à une enseigne, un audioprothésiste indépendant n’est pas autant à même de communiquer. De même, vous n’êtes pas certain de trouver le matériel suffisant chez lui. 

En somme, les critères de choix d’un audioprothésiste de qualité sont variés. Il ne tient qu’à vous de définir ceux qui vous semblent les mieux adaptés à vos besoins.

 

À lire aussi :