Les aliments similaires des fruits exotiques

Les aliments similaires des fruits exotiques

août 22, 2021 0 Par admin

Un fruit exotique est par définition, un fruit qui a été exporté ou en provenance d’un autre pays. Par ethnocentrisme, les fruits exotiques sont désignés par les fruits tropicaux. Les fruits tropicaux quant à eux, sont des fruits en provenance des milieux à climat tropical, sub tropical et équatorial. Ils sont susceptibles de se détériorer quand ils sont conservés dans un endroit froid à température de moins de 4 degrés. Existe-t-il des aliments semblables à ces fruits ?

Les aliments qui ne se conservent pas à une température basse

Les aliments similaires aux fruits exotiques sont généralement vulnérables eux aussi à une température très basse. Ils perdent ainsi en saveur, en valeurs nutritives où se dégradent physiquement. Le fait de stocker les aliments au frigo après les courses permet de les conserver. Cependant, certains d’entre eux vont quand-même se dégrader.

Le chocolat

Bien que risquant de se liquéfier une fois soumise à une chaleur peu convenable, le chocolat n’a tout de même pas sa place dans le frigo. À une faible température, le chocolat risque de se durcir quelle que soit sa nature. Comme l’expliquent certains articles web, le chocolat une fois en frigo est susceptible de s’approprier les odeurs des autres aliments et de faire fondre et remonter le beurre de cacao présent dans la composition.

Les céréales et leurs dérivés

Les céréales sont généralement conservées dans un environnement sec et convenablement chaud. Quant à leurs dérivés, une faible température impacte rapidement leurs textures et engendre ainsi la production de parasites. Prenons l’exemple du pain conservé au frigo. Le pain à une température basse se dessèche et risque de vite se décomposer une fois au réfrigérateur.

L’huile d’olive

Contrairement à certaines huiles, l’huile d’olive ne se conserve pas au frigo. À une faible température, elle peut durcir comme du beurre et perdre ainsi ses vertus. Il est donc conseillé de conserver l’huile d’olive dans un milieu sec, moins éclairé et à température ambiante.

Les aliments fragiles pour le transport comme les fruits exotiques

Certains aliments sont à traiter avec délicatesse quant à leur transport, conservation et utilisation. C’est pour la plupart des aliments physiquement fragiles et sensibles aux chocs.

Les œufs

Tout comme les fruits exotiques, les œufs sont des aliments très fragiles donnant du fil à retordre lors de leur transport. La moindre secousse ou choc contre un matériel ou contre d’autres aliments physiquement résistants peut entraîner la brisure de la coquille d’œuf. De plus, le lavage des œufs dégrade progressivement leurs films protecteurs.

Les produits d’origine animale

Les produits d’origine animale tels que le poisson et la viande sont également des produits délicats pour le volet transport. Contrairement aux fruits exotiques, les produits animaux ont besoin d’être stockés dans des matériels frigorifiés durant le transport pour ne pas se détériorer. Bien qu’il ne s’agisse pas réellement de fragilité, les produits animaux sont tout de même délicats lors du transport.

Les fruits et légumes

Exactement, comme la plupart des fruits exotiques, les fruits et légumes nécessitent une très grande attention quant à leur transport. Ils ne supportent généralement pas la présence de produits d’autres natures en leur compagnie. La majeure partie des fruits et légumes sont transportés dans des conditions climatiques spéciales et particulières avec une disposition très précise.

Les conditions de culture similaires à celles des fruits exotiques

Il existe en effet des aliments dont la culture est semblable à celle des fruits exotiques. Cela sous-entend notamment :

  • La nature de la terre,
  • Le climat,
  • L’apport en eau,
  • La durée de production, etc.

Le pommier

Le pommier bien qu’étant originaire de l’Asie, a été adopté par les colons en Amérique et en Europe. La culture du pommier consiste à greffer les variétés sélectionnées sur des porte-greffes qui sont adaptées aux conditions climatiques locales. Le sol doit également être bien fertilisé pour la bonne croissance de l’arbre qui mettra 4 à 5 ans pour commencer par produire.

Le Goumi du Japon

Le Goumi du Japon est un grand arbuste de 3 mètres sur 3 qui évolue dans un climat d’environ -15 degrés qui, à la floraison produit des fruits rouges ovales acidulés et sucrés. Ses fruits sont riches en vitamines et en antioxydants. En effet, le Goumi peut également pousser au jardin sous le soleil, sur tout type de sol acide. La récolte s’effectue généralement entre juillet et août.

L’asiminier ou paw paw

L’asiminier encore appelé paw paw est un petit arbuste de 5 à 10 mètres originaire de l’Amérique centrale. Il est cultivé dans des milieux à température inférieure ou égale à -25 degrés. Son fruit possède un goût tirant entre la mangue, la banane et un peu d’ananas. L’asiminier se cultive également dans des milieux moins froids et produit ses premiers fruits quand il atteint 2 mètres de haut.

Quelques fruits exotiques

La banane

En provenance des pays chauds, la banane est un fruit retrouvé un peu partout dans le monde. Pendant que certains l’adorent mûre, d’autres la préfèrent moins mûre et bien ferme. Certains consommateurs la préfèrent lorsque la maturation est très bien avancée et que le fruit devient désormais fondant avec une peau jaune ou verte tachetée. Pour accélérer la maturation de la banane, placez juste une pomme à côté.

Fruits de la passion

Encore appelé grenadille, le fruit de la passion se présente sous la couleur violette, rouge-orangée et jaune. Sa peau irrégulière est ridée. À l’intérieur du fruit de la passion, se trouve une pulpe jaune orangée acidulée pleine de pépites noires comestibles. Plus la peau du fruit est ridée, plus celui-ci est mûr. Le fruit de la passion se conserve à une température ambiante.

La goyave

La goyave est le fruit issu du goyavier possédant une peau lisse variant du vert au jaune durant la maturation. En fonction de l’espèce, la pulpe est soit rose, rouge ou jaune pâle. La goyave est consommée fraîche, réduite en jus ou également dans la salade de fruits. Du fait de sa fragilité, elle est difficile à consommer fraîche puisqu’elle est difficile à transporter. Si vous toutefois, vous comptez l’essayer fraîche, essayer sa culture dans votre verger.