Le bain norvégien : qu’est ce que c’est ?

Le bain norvégien : qu’est ce que c’est ?

février 19, 2021 0 Par admin

Le bain norvégien désigne une toilette d’extérieur qui se pratique dans un bois traditionnel. Ce dernier possède une forme ronde et contient des bancs sur lesquels peuvent s’assoir les pratiquants. Chauffé ordinairement à 37,5 °C, ce type de toilette permet de se relaxer chez soi en toute quiétude. En raison de son aspect spectaculaire, il est utilisé de nos jours comme objet de décoration dans certains palaces etfoyers classiques. Découvreztout ce que vous devez savoir sur le bain norvégien dans notre article.

 

Les spécificités d’un bain norvégien

D’entrée de jeu, précisons que le bain norvégien peut être désigné sous diverses appellations : bain nordique, bain scandinave ou bain finlandais. Son mode de fonctionnement s’apparente à celui d’un sauna, d’un bain à remous ou encore à celui d’un jacuzzi. Sa différence réside plus dans ses méthodes de relaxation. En effet, il fonctionne seulement avec de la vapeur et de la chaleur. L’eau chauffe grâce à la poêle en bois installé soit à l’intérieur de la cuve soit à son extérieur.

Un bain norvégien peut être fabriqué avec différentes matières. Traditionnellement, son coffre est conçu en bois avec une coque intérieure en plastique. L’autre matière de conception est le plastique consolidé en fibre de verre. Pour faciliter son entretien aux utilisateurs, il se conçoit aussi en composite. Un bain norvégien se distingue aussi par ses équipements. À la différence des autres types de bains, il ne possède pas de système de chauffage électrique ni de système de filtration.

Cependant, les modèles récents peuvent en être équipés. Par ailleurs, la température de chauffage d’un bain norvégien varie de 37 à 42 °C. Elle peut descendre en dessous de 37 °C pour les enfants et les femmes enceintes.

Les bienfaits d’un bain norvégien

Des minutes passées dans un bain norvégien apportent de nombreux bienfaits à l’organisme. Il est connu pour ses vertus de relaxation. En effet, l’eau froide sur un corps chaud élève la pression artérielle entrainant une contraction des vaisseaux sanguins. Cela booste le système immunitaire et favorise la production des globules blancs. Ces derniers fortifient et galvanisent le corps humain. De fait, un bain norvégien renforce l’organisme contre les virus et les bactéries.

D’autre part, la chaleur produite par ce type de bain détend les muscles et les articulations de l’organisme. En effet, dans un bain norvégien dont l’eau est chauffée, le corps transpire et stimule la production des endorphines. Ces derniers sont des antidouleurs naturels. De fait, un bain norvégien fluidifie la circulation sanguine, ce qui favorise la guérison des douleurs musculaires et articulaires. Il est surtout recommandé pour les personnes souffrant de l’arthrite, de l’arthrose ou des rhumatismes. La relaxation musculaire permet également de déstresser et procure des bienfaits au corps et à l’esprit.

Notons aussi qu’un bain norvégien nettoie le corps. Certaines personnes ne transpirent pas assez, car leurs pores sont bouchés, ce qui laisse sur la peau des toxines. Un bain nordique favorise les effets détoxifiants de la transpiration qui entraine une transpiration profonde.

 

Généralement, la peau est recouverte des toxines qui proviennent des produits chimiques et des métaux lourds. Un bain chaud permet à l’organisme de bien transpirer et d’éliminer toutes ces toxines de la peau.

Enfin, un bain norvégien permet aussi de nettoyer et raffermir la peau. Il ouvre les pores, ce qui favorise une bonne transpiration et l’élimination des cellules mortes. En effet, la sueur élimine les bactéries qui se trouvent sur les canaux sudoripares et de l’épiderme. Cela redonne de l’éclat et du tonus à la peau.

Utilisation et entretien d’un bain norvégien

L’utilisation d’un bain norvégien est très pratique. Pour le chauffer, il faut toujours le remplir en premier avant d’allumer le feu. L’eau peut prendre 1 à 2 heures pour atteindre la température désirée. Cela dépend aussi du gabarit et de la puissance du poêle. Une fois l’eau chaude, le bain peut être utilisé.

Quant à l’entretien du bain norvégien, il peut se faire par tout le monde. Il se nettoie comme une baignoire. À l’aide d’un chiffon et d’un détergent, il est possible de laver son intérieur. De même, l’eau doit être purifiée périodiquement. La périodicité est déterminée par les utilisateurs. Quand elle n’est plus convenable pour la relaxation, il faut la renouveler.

Cependant, des solutions pratiques existent pour l’entretien d’un bain norvégien. La pompe à filtre à sable en est une. Cette solution est envisagée pour les personnes qui utilisent l’eau du bain pendant une longue durée. Elle permet de nettoyer l’eau et d’éliminer les saletés qui s’y trouvent. Ainsi, elle peut être utilisée pendant 4 à 6 semaines. Pour éliminer les bactéries, un filtre UV peut être associé à la pompe à filtre à sable. Ces deux systèmes d’entretien combinés prolongent la durée d’utilisation de l’eau. Néanmoins, il est toujours préférable de tester la qualité de l’eau quand son utilisation s’étend sur une longue période.

Conseils pour bien choisir son bain norvégien

Le choix d’un bain norvégien adapté aux besoins doit se faire en fonction de quelques critères. En voici quelques uns.

Sa taille et son espace

Ce critère est essentiel pour plusieurs raisons. La première raison est liée à l’espace prévu pour son installation. L’autre raison concerne l’utilisation individuelle ou familiale. En effet, il en existe de petites et de grandes tailles.

Les types de poêles

Nous distinguons deux types de poêles à bois pour bain norvégien. Certains modèles fonctionnent avec un poêle interne et d’autres avec un poêle extérieur. Le choix d’un type se fait en fonction du goût de chacun, car il s’agit de deux designs différents. Cela dépend aussi de l’emplacement disponible pour son installation. Précisons qu’un bain norvégien avec un poêle extérieur demande plus d’espace.

Les matériaux de fabrication

Originairement, un bain norvégien se fabrique avec du bois. Aujourd’hui, il existe des modèles fabriqués avec des matériaux contemporains. Il s’agit du PEBD ou du PEHD et de la fibre de verre. Ils sont utilisés pour fabriquer la cuve du bain. Ils sont plus résistants, faciles à entretenir et conviennent à différentes températures.

 

Quant à l’extérieur du bain norvégien, il se fabrique avec des matériaux tels que : le pin, le chêne, le cèdre rouge… Le choix du bois utilisé pour la conception du coffre peut se faire selon la déco du jardin.

Les accessoires

Un bain norvégien peut contenir divers accessoires. Nous pouvons citer entre autres : un système de jets, un système de bulles, un tuyau de cheminée, un couvercle ou une isolation, des bancs… Ces options sont à choisir selon les besoins de chaque utilisateur.